L'été

10 conseils pour bien doucher

Que le cheval soit inquiet ou décontracté, la douche se doit d’être un rituel bien organisé, confortable et sûr. Notre objectif est d’avoir un cheval non seulement propre, mais aussi confiant. Voici la marche à suivre.

Caractéristiques d'un espace douche

Que le cheval soit inquiet ou décontracté, la douche se doit d’être un rituel bien organisé, confortable et sûr. Notre objectif est d’avoir un cheval non seulement propre, mais aussi confiant. Voici la marche à suivre.

1. Faites couler l’eau selon un débit moyen

2. Le jet doit être orienté vers le bas. En frappant le sol, l’eau habituera le cheval au bruit.

  

3. Tout en gardant le jet dans la même direction, rapprochez- vous d’un membre, mais sans le toucher. En tombant sur le sol, le jet provoque des éclaboussures qui avertissent déjà le cheval de la suite des évènements.

Ne débutez jamais la douche par une autre partie qu’un membre afin d’éviter un choc thermique. Surpris, le cheval pourrait en effet réagir violemment.

4. Une fois les quatre membres mouillés, munissez vous d’une éponge avec laquelle vous humidifierez le reste du corps, en commençant par l’épaule, l’encolure (sans toucher les oreilles), le dos, les fesses et le ventre.

Il s’agit de débuter par les parties les moins sensibles pour terminer par les plus sensibles.

5. Une fois l’ensemble du corps humidifié, vous pourrez mouiller votre cheval à grande eau. Mais faites attention à ne pas prendre le tuyau d’arrosage pour une lance à incendie ! Conservez un débit moyen.

Et prenez garde à ne pas arroser les oreilles – et la tête en général. Le moindre goutte au fond d’une oreille peut provoquer une vive réaction du cheval.

6. Shampouinez.

7. Rincez, en utilisant le tuyau comme précédemment, à la seule différence que vous vous servirez d’une de vos mains comme « racloir » pour enlever le shampoing.

8. Avec une éponge mouillée (mais pas trop gorgée d’eau), nettoyez la tête et le contour des oreilles. Pour cette opération, le cheval sera évidemment détaché.

9. Passez le couteau de chaleur.

10. Faites marcher votre cheval une dizaine de minutes, de façon à augmenter sa chaleur corporelle, ce qui favorisera l’évaporation de l’eau.